Dico Micro

Khrys’presso du lundi 5 novembre

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Brave New World

  • Les dissidents et la communauté LGBTQ principales cibles des outils d’espionnage high-tech exportés par Israel aux despotes du monde entier (commondreams.org – en anglais)

    Dans un cas particulièrement épouvantable, les autorités azerbaïdjanaises ont arrêté et torturé 45 hommes gays et femmes transgenres peu après que le pays eut commencé à utiliser la technologie de surveillance créée par Verint Systems, un géant israélien de la technologie. Une source qui a travaillé avec les produits Verint en Azerbaïdjan a dit à Haaretz que la technologie de l’entreprise était utilisée pour « checker les tendances sexuelles via Facebook ».

  • L’Union européenne renonce à durcir l’exportation de technologies de surveillance (telerama.fr)
  • Les habitants d’une ville chinoise sont notés en fonction de leur attitude avec leur chien (usbeketrica.com)
  • En Espagne, les réseaux télécoms citoyens entravés par des pratiques clientélistes (laquadrature.net)
  • Un FAI suédois punit Elsevier pour l’avoir forcé à bloquer Sci-Hub… en bloquant également Elsevier (boingboing.net – en anglais)

    Le FAI suédois Bahnhof a un fort engagement historique en faveur de la liberté d’expression, de sorte que lorsque le géant de l’édition scientifique notoirement corrompu Elsevier a cherché à forcer le FAI à censurer les connexions au site en libre accès Sci-Hub, le FAI s’est adressé aux tribunaux pour contester cet ordre. Malheureusement pour les Suédois et pour la science, la Cour Suédoise des Brevets et du Marché […] a confirmé l’ordonnance, et Bahnhof, un petit FAI aux ressources limitées, a décidé de ne pas faire appel (un FAI plus important et plus riche venait de perdre un appel similaire).
    Au lieu de cela, Bahnhof bloque maintenant les tentatives de visiter les domaines Sci-Hub et Elsevier.com, redirigeant les tentatives de visiter Elsevier vers une page expliquant comment la corruption et les brimades d’Elsevier lui ont permis de monopoliser la publication scientifique, faisant payer pour la science publique qui est sélectionnée, révisée et éditée par des bénévoles qui travaillent principalement pour des institutions financées publiquement.
    Et, cerise sur le gâteau, Bahnhof détecte également les tentatives de visite de son propre site à partir de la Cour des Brevets et les redirige vers une page expliquant que, puisque la Cour des Brevets estime que certaines parties du Web devraient être bloquées, Bahnhof bloque l’accès de la Cour à sa partie du Web.

    Un personnage, croisant les bras et tirant la langue, dit :

  • Le FCC prétend à tort que l’internet haut débit communautaire constitue une « menace inquiétante pour le premier amendement ». (motherboard.vice.com – en anglais)

    En réalité, la véritable menace posée par le haut débit communautaire est celle qui pèse sur les revenus monopolistiques des grands opérateurs de télécommunications.[…] Plus de 750 réseaux de ce type ont été construits aux États-Unis en réponse directe à l’absence d’une véritable concurrence dans le domaine du haut débit et à l’absence de disponibilité de ce type de réseaux, une vraie plaie aux États-Unis.
    Des études ont régulièrement montré que ces réseaux fournissent des services haut débit moins chers et de meilleure qualité, en grande partie parce que ces FAI ont un intérêt direct dans les collectivités qu’ils desservent.

  • Les codes d’accès sont protégés par le Cinquième Amendement, selon une cour de justice américaine (nakedsecurity.sophos.com – en anglais)
  • Suite à l’abrogation de la neutralité du net et aux fake news, les États-Unis perdent du terrain dans le classement de la liberté sur Internet (techcrunch.com – en anglais)
  • Un groupe de protection de la vie privée demande au gouvernement américain d’adopter des lignes directrices universelles sur l’IA pour protéger la sécurité, la sûreté et les libertés civiles (techcrunch.com – en anglais)
  • Apple, Amazon, Facebook et plus de 50 autres entreprises signent une lettre contre les changements proposés par l’administration Trump en matière de définition du genre (cnbc.com – en anglais)
  • Une longue et sinueuse route vers une nouvelle législation sur le droit d’auteur (techcrunch.com – en anglais)
  • Le Pentagone veut prédire les manifestations anti Trump via la surveillance des médias sociaux (motherboard.vice.com – en anglais)

    Les messages sur les médias sociaux de citoyens américains qui n’aiment pas le président Donald Trump font l’objet d’un récent travail de recherche financé par l’armée américaine. Ce travail […] s’inscrit dans le cadre d’un effort plus large de l’administration Trump pour consolider le rôle et l’influence de l’armée américaine sur le renseignement intérieur.[…] Le gros de cette recherche a été financé par l’IARPA (Intelligence Advanced Research Projects Agency), pour un projet de longue date connu sous le nom de Embers qui examinait les tendances sur les théâtres d’opérations à l’étranger, mais cette recherche semble aussi avoir de potentielles applications domestiques.

  • Les entreprises de la tech gagnent beaucoup d’argent grâce au programme anti-immigrant de Trump, selon un rapport (theguardian.com – en anglais)
  • Si la tech pousse pour enseigner le code aux enfants, ce n’est pas pour leur réussite scolaire mais pour réduire les salaires (theguardian.com – en anglais)
  • Selon Tim Berners-Lee, il faudra peut-être briser les géants de la tech (theguardian.com – en anglais)
  • Ces essaims de drones ont une mission : retrouver les randonneurs perdus en forêt (numerama.com)
    Un chasseur dit : est-ce que ça marche aussi pour les cycl... euh pardon, sangliers...?
  • Les applications éducatives pour enfants sont bourrées de pubs pour des contenus payants (numerama.com) – voir aussi : Les manipulations publicitaires des apps mobiles pour enfants (zdnet.fr)

    L’équipe a découvert que les annonceurs étaient encore plus déterminés qu’ils ne le pensaient. Certains ont par exemple créé des publicités s’affichant au format pop-up sur des applications destinées sur le magasin d’applications Google Play aux moins de 5 ans. Ces fenêtres, estime la pédiatre, sont quasiment impossibles à fermer pour un très jeune utilisateur.
    Autre méthode qui pose question : le fait de récompenser l’enfant pour avoir regardé une publicité. Sur un jeu d’ouverture de coffres surprises, les joueurs gagnent des points lorsqu’ils regardent une vidéo d’annonce. Il n’y a pas réellement de limite : les enfants peuvent regarder ces vidéos aussi souvent qu’ils le souhaitent.

  • Une nouvelle étude suggère que les gens gardent leurs téléphones plus longtemps parce qu’il n’y a pas beaucoup de raisons pour en acheter de plus performants (motherboard.vice.com – en anglais)
  • 1 statisticien sur 4 dit qu’on lui a déjà demandé de commettre une fraude scientifique (acsh.org – en anglais)
  • Flickr limite les comptes gratuits à 1 000 photos ou vidéos (lesnumeriques.com)
À lire aussi   J’aime le logiciel libre

Spécial France

  • Caméras, mots de passe, conservation des données… : l’Ecole 42 de Xavier Niel mise en demeure (numerama.com) – voir aussi : Ecole 42 : codez, vous êtes filmés… beaucoup trop (zdnet.fr)

    Des caméras filmaient en permanence les espaces de travail des étudiants, les bureaux dédiés au personnel administratif ainsi que des lieux de vie telle que la cafétéria. En outre, les personnes filmées n’étaient pas correctement informées. Par ailleurs, la plupart des images issues de la vidéosurveillance étaient accessibles en temps réel aux étudiants sur le réseau intranet de l’école à partir de leur espace personnel.

  • Des fonctionnaires et des chercheurs français espionnés par des Chinois via le réseau social Linkedin (francetvinfo.fr)
  • Tris Acatrinei, l’archéologue des partis politiques (lexpress.fr)
  • L’Armée renonce à recouvrer 95 millions d’euros de salaires (lexpress.fr)

Spécial GAFAM

  • La taxe sur les Gafa préoccupe les grands services en ligne européens (zdnet.fr)
  • Google : mouvement de protestation des employés contre le harcèlement sexuel (lemonde.fr)
  • Et si Google se syndiquait ? (techcrunch.com – en anglais)
  • Les Gafa dans la ville : un quartier de Berlin repousse Google (liberation.fr)
  • Pour installer son siège berlinois, Google se voit proposer l’ancien QG de la Stasi (bfmtv.com)
    Un diablotin dit
  • Le fil d’actualités de la page d’accueil de Google répétera-t-il les erreurs de Facebook ? (theverge.com – en anglais)
  • reCAPTCHA v3 : vous n’aurez plus besoin de rentrer des mots, cocher une case ou cliquer sur des images (frandroid.com)

    Tout est désormais basé sur un système de notation attribué automatiquement à chaque utilisateur. Ce score sera basé sur les interactions avec votre site et sera classé sur la base d’un score de 0,0 à 1,0, où 1,0 correspond à une bonne interaction, tandis qu’un score plus proche de 0,0 indiquera que le trafic a probablement été généré par des bots. Les interactions permettant de déterminer le score de chaque personne ou visiteur vont du mouvement de la souris au temps passé dans chaque section du site et aux clics qu’il génère.

  • Les utilisateur·rice·s de Google Chrome passent au second plan par rapport à son objectif (eff.org – en anglais)

    Les utilisateur·rice·s sont plus conscient·e·s et préoccupé·e·s que jamais par les méfaits du pistage omniprésent, alors pourquoi Chrome est-il si loin derrière ?
    C’est parce que Google continue de tirer la majeure partie de son argent des publicités axées sur les trackers et les comportements.
    L’avantage marginal de chaque information supplémentaire concernant vos activités en ligne est relativement faible pour un annonceur, surtout si l’on considère tout ce que vous donnez directement à Google par vos recherches et l’utilisation d’outils comme Google Home. Mais Google continue à construire Chrome comme s’il avait besoin d’aspirer tout ce qui est possible sur vos activités en ligne, que vous le vouliez ou non.

  • Le Home Hub de Google est très mal sécurisé (techcrunch.com – en anglais) – voir aussi : Google réfute les failles de sécurité signalées dans le Home Hub (engadget.com – en anglais)
  • Google a obtenu son permis pour faire rouler des voitures sans humain en Californie (numerama.com)
    Un personnage dit : si leurs bagnoles sont aussi sécurisées que leurs autres machins, ça promet...
  • Contre Amazon, les maires plaident pour une taxe d’un euro pour chaque colis commandé en ligne (numerama.com)
  • Est-ce souhaitable qu’Alexa soit l’amie de votre enfant ? (engadget.com – en anglais)
  • Zuckerberg a reçu des assignations conjointes des parlements britannique et canadien (techcrunch.com – en anglais)
  • Les messages privés de 81 000 utilisateurs de Facebook sont à vendre sur Internet (numerama.com)
  • Nous avons passé 2 fausses annonces en prétendant être Cambridge Analytica — et Facebook n’a pas réussi à comprendre qu’il s’agissait de fraudes. (businessinsider.fr – en anglais)
  • Publicités politiques sur Facebook : le système d’identification facilement dupé (lemonde.fr)

    Dans un article publié mardi 30 octobre, le site d’informations Vice News […] dit avoir obtenu l’autorisation, de la part de Facebook, d’acheter des publicités au nom de 100 sénateurs américains, de tous bords confondus. « Ce qui montre que n’importe qui peut acheter une publicité identifiée comme “financée par” une personnalité politique américaine de premier plan », déplore Vice News. Le site n’est pas allé jusqu’à rendre effectif cet achat et n’en est resté qu’au stade de l’autorisation accordée par Facebook.
    La semaine précédente, le même site avait lancé une expérience similaire : Facebook l’avait autorisé à diffuser de la publicité au nom du vice-président des Etats-Unis Mike Pence, mais aussi… de l’organisation Etat islamique. En revanche, Facebook lui avait refusé d’acheter des publicités au nom de Hillary Clinton, la candidate malheureuse à l’élection présidentielle américaine de 2016. Le réseau social a aussi bloqué une tentative de se faire passer pour Mark Zuckerberg, son patron. Tout cela signifie, souligne Vice, « qu’un outil créé par Facebook pour renforcer la confiance dans les publicités peut aussi être utilisé comme vecteur de désinformation, et une nouvelle manière pour des acteurs mal intentionnés de manipuler Facebook ».

  • Comment tuer un iMachin grâce à de l’hélium (motherboard.vice.com – en anglais)
  • iOS 12.1 : un bug permet d’accéder aux contacts d’un iPhone verrouillé (numerama.com)
  • Apple ne bride pas que les vieux modèles d’iPhone : le 8, 8 Plus et le X aussi (numerama.com)
  • La pire version de Windows 10 ? La catastrophique mise à jour d’Octobre (zdnet.fr)
  • Double-boot : les mises à jour de Windows 10 peuvent effacer les partitions Linux (makeuseof.com – en anglais)
    Un personnage dit : ben si c'est comme ça, on ne fera plus de dual boot : basta, Windaube. Un autre, furieux devant son ordi, rajoute : yep. Hasta la Vista, baby
À lire aussi   La liberté d’expression dépend de nous

Et cette semaine, on lit/relit/diffuse…

  • L’expo libre

Les lectures de la semaine

  • Sur internet, à quoi consentons-nous ? (blog.lemonde.fr)

    Quand vous acceptez de donner votre adresse ou votre code postal, à quoi consentez-vous ? Consentez-vous à recevoir du marketing ciblé ? Consentez-vous à ce que la société qui le reçoit en déduise votre nom et votre numéro de téléphone ? Consentez-vous à ce que l’entreprise à qui vous confiez votre adresse calcule votre profil de revenu depuis cette information ? Consentez-vous à ce qu’elle vende cette information à un tiers ? Même chose quand un service vous demande de collecter votre localisation… Quelles données de localisation collecte-t-il ? La latitude et la longitude qu’indique votre GPS ? L’emplacement qu’indique votre adresse IP ? Le lieu – un magasin, un hôpital… – où vous êtes censé vous trouver ? […] Les gens surestiment les avantages immédiats et ce d’autant que les inconvénients demeurent souvent vagues et lointains. C’est le cas par exemple quand ils ouvrent leurs données pour répondre à des quizz, sondages ou jeux anodins, sans mesurer qu’à long terme cela peut impacter leur prime d’assurance par exemple. Bien souvent, les transactions sont structurées pour rendre les avantages de la divulgation immédiats et attrayants tandis que les coûts, eux, sont retardés.

  • Pourquoi faire analyser son ADN pour connaître ses origines est une très mauvaise idée (numerama.com)
  • Mieux que les réseaux sociaux, les flux RSS ne vous cachent rien (lachaineweb.com)
  • La Blockchain n’améliorera pas la sécurité du vote par Internet – et pourrait même l’empirer (theconversation.com – en anglais)
  • Comment transférer le pouvoir de la police au peuple (aclu.org – en anglais)
  • Obsolescence programmée : à quand le tournant historique ? (mrmondialisation.org)
  • L’éternité n’a que faire du stockage de données longue durée (motherboard.vice.com)
  • Comment tuer votre industrie de la tech (logicmag.io – en anglais)

    Durant la Seconde Guerre mondiale, la Grande-Bretagne a inventé l’ordinateur électronique.
    Dans les années 1970, son industrie informatique s’est effondrée en raison d’une pénurie de main-d’œuvre causée par le sexisme.

  • L’avenir de l’intelligence artificielle appartient-il aux femmes ? (usbeketrica.com)

    Face au risque de développer une intelligence artificielle biaisée, l’une des solutions est la diversité […] « Tenter de corriger les choses dans une décennie ou deux sera beaucoup plus difficile, pour ne pas dire quasiment impossible. C’est aujourd’hui qu’il faut associer des femmes et des voix plus diverses pour s’assurer que nous construisons correctement (ce système) »

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

  • WindowNT
  • Porc USB
  • Organigramme
  • Corporate/Pas corporate
  • Red Hat
  • Google
  • Friends
  • Halloween
  • Trust
  • Tiny box
  • Rat’s recipes for disaster
  • Brasil 1 / Brasil 2 / Brasil 3 / Brasil 4 / Brasil 5
À lire aussi   Geektionnerd : TrueCrypt

Les vidéos/podcasts de la semaine

  • Du grain à moudre : La cybersécurité est-elle vouée à l’échec ? (franceculture.fr)
  • Netflix, Disney-Fox, Amazon, OCS, Salto etc… : faudra-t-il s’abonner à cinq plateformes pour l’offre audiovisuelle ? (franceculture.fr)
  • Les gardiens du nouveau monde (VF) (chaîne de G0f sur media.zat.im)
  • Les amis d’Orwell sur Radio libertaire, avec au programme le big data à l’école, fichiers et données personnelles (l’émission commence à partir de la 5ème minute du podcast…)
  • Les captations JDLL des années précédentes sont désormais sur #peertube : JDLL 2018, JDLL 2017 et JDLL 2016
  • Monsieur Bidouille a désormais son instance PeerTube (video.monsieurbidouille.fr)
  • Chroniques post fin du monde n°8, En chiffre (refuznik.video)
  • Langue et science, langage et pensée : colloque au Collège de France – toutes les vidéos disponibles en streaming et/ou en téléchargement
  • Pourquoi il faut relire « Surveiller et punir » de Michel Foucault (franceculture.fr)

Les autres trucs chouettes de la semaine

  • Framinetest Edu, et maintenant ? (framablog.org)
  • La loi sur le droit d’auteur vient de s’améliorer pour l’histoire du jeu vidéo (motherboard.vice.com – en anglais)
  • Vous pouvez jouer à plus de 2.600 jeux Windows sur Linux via Steam Play (tomshardware.com – en anglais)
  • Bienvenue au Samedi du Libre (comhumanitesnanterre.wordpress.com)

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Encore bien tassé, ton espresso, cette semaine ! la personne de droite répond : yep, et j'ai dû couper plein de trucs pour pas trop l'allonger ! Alors si tu es partant pour un lungo, fais-toi plaisir et clique sur ma tasse !

Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).

Article proposé par framablog sous licence Creative Commons By-Sa

Soutenir Framasoft