Geektionnerd : Google +

 

Geektionnerd : Google +

A moins d’être parti en congés dans une autre galaxie ces derniers jours, difficile d’échapper au buzz du nouveau service du tentaculaire Google : “Google Plus”.
Concurrent direct de Facebook, Google Plus repose sur le même business model : vous mettre entre les mains un service efficace et agréable à utiliser[1], sur lequel vous laisserez (volontairement !) des informations personnelles qui permettra à Google de vendre votre profil publicitaire au plus offrant.

Google Plus fera-t-il plus de vagues que les précédentes tentatives orientées “réseau social” de la firme de Mountain View ?
Rien n’est moins sûr, car changer les habitudes de 700 millions de personnes réclamera des ressources conséquentes[2].

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa
Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa
Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Crédit : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)

Notes

[1] attention, efficace et agréable à utiliser ne signifie par pour autant utile !

[2] D’un autre côté, quand on voit que MySpace, coqueluche du web social il y a encore 5 ans, vient d’être racheté pour 35 malheureux millions de dollars, on se dit que les employés de Facebook font peut être bien de vendre leurs actions

Article proposé par framablog sous licence Creative Commons By-Sa

Soutenir Framasoft

À lire aussi   6 questions à Karl Fogel, auteur de Produire du logiciel libre

Dico Micro Actualité de la micro

A propos de Dico Micro

Dico Micro partage avec vous l’actualité High-Tech : Informatique, téléphonie et réseaux sociaux.

Nos derniers articles