Google et les liens payants : actions de google contre le commerce de liens

 

Google et les liens payants : actions de google contre le commerce de liens

Google sanctionne t’il  la vente de liens ?

linklift une régie proposant des liens payants

La réponse est clairement oui ! Google pénalise les liens payants qui transmettent du Page Rank .

Voici la réponse officielle de Google : Acheter ou vendre des liens passant du PageRank va à l’encontre de nos consignes de qualité. Je te recommande de lire cet article et de suivre les conseils qui y sont donnés, notamment en ce qui concerne l’utilisation du nofollow ou du robots.txt :

https://sites.google.com/site/webmasterhelpforum/fr/aide-au-referencement/lienspayants

Google encourage t’il la dénonciation du commerce des liens payants ?

Dans une interview d’Ambroise Fensterbank par WebRankInfo de l’équipe qualité de Google il est précisé :

Dénonciation de commerce de liens

Olivier Duffez : Y a-t-il des actions réellement prises en cas de report de liens payés ?

Ambroise Fensterbank : Oui. Nous agissons contre les liens payants, et notamment sur des cas provenant de spamreport. Vous pouvez nous envoyer un spamreport spécial lien payant à partir de votre compte Outils pour les webmasters.

Ces infos nous sont très utiles. Nous les utilisons pour améliorer nos algorithmes de détection de liens payants, mais aussi en tant que données pour les prochaines générations de nos algorithmes. De plus, nous pouvons aussi investiguer directement les rapports et agir efficacement dans de nombreux cas. Dans cet article (en anglais), nous expliquons que des mesures sont prises bien souvent grâce à ces spamreports (vous pouvez directement vous rendre à la partie « October 2007″).

Quelle est la sanction de Google ?

La sanction actuelle de Google se traduit par une baisse du Page Rank affiché, sans que le site vendeur ou l’acheteur ne soient sanctionnés. Ainsi Google ne désindexe pas les pages des sites, ni n’affecte le positionnement dans le moteur de recherche. Toutefois violer les consignes de qualité de Google n’est pas sans risque, le capital confiance du site ( Trust Rank) ne pourrait il pas lui aussi être revu à la baisse ?

À lire aussi   Le matériel libre à l'aube d'une nouvelle ère de l'innovation

Un exemple au hasard sur la toile : Cocktail de Web News est passé en 3 semaines d’un Pr 4 à un Pr 2 . Ses articles très visibles sur la vente de lien via la Régie Linklift –  Linklift, par ici la monnaie : mieux qu’Adsense en mars , ainsi que l’affichage sur la home d’un lien payant pour une école de communication  ne sont certainement pas étrangers à cette soudaine baisse. A noter : L’article sur Linklift ne semble plus disponible sur le site Roget.biz, peut être une réaction de sa part à la baisse du Page Rank ?

Google  veut il empécher la vente de liens hors Google Adsense ?

On pourrait penser que Google sanctionne la vente de liens pour préserver sa propre régie publicitaire Google Adsense. La réponse officielle est que Google veut simplement préserver son index, et ne pénalise que les sites transmettant du Page Rank par la vente de liens.

Vente et achat de liens qui passent du PageRank

Q : Est-ce que Google est en train de dire aux webmasters comment gérer leurs propres sites ?
R : Non. Nous donnons des conseils aux webmasters qui veulent être bien classés dans Google. Comme Matt Cutts l’a dit dans cette vidéo de Juin 2007 (http://www.youtube.com/watch?v=_r2vp4x-JtU en anglais), les webmasters font ce qu’ils veulent avec leurs sites, mais Google se réserve en retour le droit de préserver la qualité et la pertinence de son index.

Q : Est-ce que Google adopte cette position pour lutter contre les autres formes de publicité concurrentes qui génèrent du trafic ?
R : Non. Nos consignes pour les webmasters disent clairement que l’on peut tout à fait utiliser des liens pour générer du trafic. En fait, Matt Cutts a explicitement cité dans sa présentation d’août 2007 (http://www.mattcutts.com/files/paid-links-presentation.ppt) plusieurs exemples de publicité aucunement liées à Google qui respectent nos consignes. Nous désirons simplement mettre en lumière les liens payants afin que les différents types de liens soient traités de manière adéquate.

À lire aussi   Administrateur de site, de serveur

Comment insérer un lien payant sur mon site tout en respectant les consignes de qualité de Google ?

Pour demeurer dans les limites fixées des consignes de qualité, les liens payants doivent inclure un attribut « rel=nofollow » ou d’autres techniques (http://www.google.fr/support/webmasters/bin/answer.py?answer=66736), comme rediriger vers une page dont l’accès aux moteurs de recherche est bloqué dans un fichier robots.txt.

Comment faire savoir à Google  que son site pénalisé est maintenant conforme ?

Une fois retrouvées les consignes de qualité,en affichant tout lien publicitaire par le tag nofollow, un réexamen via Google WebmasterTools permet de retrouver son Page Rank après quelques temps…

Linklift, par ici la monnaie : mieux qu’Adsense en mars

Dico Micro Actualité de la micro

A propos de Dico Micro

Dico Micro partage avec vous l’actualité High-Tech : Informatique, téléphonie et réseaux sociaux.

 

 


«
»

 

 

 

Nos derniers articles